Navigation – Plan du site

39 | 2012
Organisation des connaissances : épistémologie, approches théoriques et méthodologiques

Knowledge Organization: Epistemology, Theoretical and Methodological Approaches
Sous la direction de Michèle Hudon et Widad Mustafa El Hadi
Études de Communication 39 - Couverture
Informations sur cette image
Crédits : GÉRiiCO, CEGES, Université Charles-de-Gaulle Lille 3
ISBN 978-2-917562-08-6

L’organisation des connaissances est un champ d’activités, d’étude et de recherche, peut-être même une discipline, qui occupe une partie seulement du vaste territoire couvert par les sciences de l’information. Or, l’absence d’une description concrète et fonctionnelle de ce qui est du ressort de l’organisation des connaissances et de ce qui ne l’est pas est l’une des causes principales de la transformation d’un champ d’action originalement bien délimité en un domaine refuge auquel tous pensent pouvoir se rattacher. De plus, les relations existant entre champs d’activités et de recherche voisins mais à visées différentes, l’organisation des connaissances et la gestion des connaissances par exemple, semblent de plus en plus embrouillées. Ainsi une réflexion s’impose sur les véritables fondements théoriques et pragmatiques de l’organisation des connaissances. Cette réflexion est essentielle à la transformation des modèles et structures existants conçus par et pour des analystes et des usagers humains en structures exploitables par des engins de recherche. Elle se traduit en un ensemble de questions que l’on peut catégoriser selon qu’elles se rattachent aux dimensions épistémologique, théorique ou méthodologique de l’organisation des connaissances. Le dossier thématique de la revue se penche sur ces trois dimensions tout en soulevant des questionnements pratiques, en élargissant les champs d’étude de l’organisation des connaissances et ses rapports à la science de l’information.

Notes de la rédaction

Comité de lecture du numéro 39 (dossier) : Clément Arsenault (EBSI - Université de Montréal - Canada), D. Grant Campbell (University of Western Ontario - Canada), Stéphane Chaudiron (GERiiCO - Université Lille 3 - France), Viviane Couzinet (LERASS - Université de Toulouse - France), Claudio Gnoli (University of Pavia - Italie), Rebecca Green (OCLC - États-Unis), Michel Gorin (Haute École de Gestion de Genève - Suisse), Michèle Hudon (EBSI - Université de Montréal - Canada), Geneviève Lallich-Boidin (ELICO - Université Claude Bernard - Lyon 1 - France), Ia Mcllwaine (University College London - Royaume-Uni), Elaine Ménard (SIS - McGill University - Canada), Heather Moulaison (SISLT - University of Missouri - États-Unis), Jean-Paul Metzger (ENSSIB - France), Widad Mustafa El Hadi (GERiiCO - Université Lille 3 - France), Fabrice Papy (Université Nancy 2 - France), Seth Van Hooland (Université Libre de Bruxelles – Belgique).

Comité de lecture du numéro 39 (varias) : Julia Bonaccorsi (Paris 12), Sarah Labelle (Paris 13), Christine Servais (Université de Liège), Marie-Christine Bordeaux (Grenoble 3), Pierre Delcambre (Lille 3), Andrea Catellani (Université catholique de Louvain), Elodie Sevin (Lille 3), Aurélia Lamy (Lille 1), Stéphane Bénassi (Lille 3), Michèle Gellereau (Lille 3).