Navigation – Plan du site
Le livre numérique en questions

Modes de circulation du livre sur les réseaux numériques

Book circulation modes on digital networks
Mariannig Le Béchec, Maxime Crépel et Dominique Boullier
p. 129-144

Résumés

Le livre numérique oblige à observer le livre imprimé comme un dispositif de circulation, matérielle, conversationnelle et écrite pour mieux mesurer ce que le passage au numérique amplifie ou restreint. Les travaux de recherche que nous conduisons depuis 5 ans nous montrent que le livre numérique n’est pas équivalent à la musique et qu’un grand nombre de blocages interviennent pour rendre attractive l’expérience de lecture numérique. Sur les deux supports, imprimé et numérique, lire c’est donner à lire, lire c’est parler et lire c’est écrire, certes, mais l’analyse d’entretiens et la topologie des sites web montrent de grandes différences.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La circulation du livre-objet
Les modes de la circulation conversationnelle
Ce que le numérique amplifie des conversations
Lire c’est écrire
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le livre numérique semble se résumer si aisément à un fichier informatique que ses circulations, ses flux, les échanges qu’il génère devraient se dérouler en toute fluidité, comme ce fut le cas pour la musique autour des années 2000. Cependant, les travaux que nous conduisons depuis cinq ans sur ce sujet nous montrent que le livre numérique n’est pas équivalent à la musique et qu’un grand nombre de blocages intervient. Nous proposons donc de revenir sur quelques facettes du livre imprimé avant sa transformation en fichier afin de mieux comprendre les barrières qui peuvent encore exister et comparer, à partir de nos enquêtes, ce que les publics attendent, mettent en œuvre, inventent ou reproduisent dans leurs pratiques du livre numérique. Car l’effet-diligence (Perriault) tend à s’appliquer à toute innovation qui reproduit alors les propriétés d’un bien et d’un service en les décalquant d’un état à l’autre, comme les wagons de train reprirent les traits préexistants de la diligence. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mariannig Le Béchec, Maxime Crépel et Dominique Boullier, « Modes de circulation du livre sur les réseaux numériques », Études de communication, 43 | 2014, 129-144.

Référence électronique

Mariannig Le Béchec, Maxime Crépel et Dominique Boullier, « Modes de circulation du livre sur les réseaux numériques », Études de communication [En ligne], 43 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 24 juin 2017. URL : http://edc.revues.org/6031 ; DOI : 10.4000/edc.6031

Haut de page

Auteurs

Mariannig Le Béchec

Centre de Recherche en Gestion – IAE de Poitiers
Mariannig Le Béchec est Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Poitiers. Membre du Centre de Recherche en Gestion. Elle a participé au Projet SOLEN au sein du médialab de SciencesPo Paris. Ses travaux de recherche s’intéressent à l’intelligence territoriale, la gouvernance d’internet, les territoires numériques, la sémiotique, les usages des technologies, et l’analyse de réseaux web. Le Béchec Mariannig et Boullier Dominique (2014), Communautés imaginées et signes transposables sur un « web territorial », in Études de communication, n° 42, pp. 113-125. Le Béchec Mariannig (2013), Nouveaux noms de domaine génériques et ICANN : Un territoire en ligne au-delà des frontières classiques d’un territoire « physique » ?, in Saleh I. et Zacklad M., Pratiques et usages numériques H2PTM’13, Paris, Hermès-Lavoisier, pp. 317-329. Le Béchec Mariannig (2013), Territoire et web : analyser la multiplicité des acteurs et la prolifération des signes, in Vacher B. et Le Möenne C., Communication et débat public : les réseaux numériques au service de la démocratie ?, Paris, L’Harmattan, pp. 291-298. Adresse électronique : Mlebechec@iae.univ-poitiers.fr.

Articles du même auteur

Maxime Crépel

Médialab, Centre d’études européennes – IEP de Paris
Maxime Crépel est titulaire d’un doctorat de Sociologie (Rennes 2, Orange Labs). Il est chargé de recherche au médialab de SciencesPo depuis 2010. Ses travaux portent sur les supports d’orientation et de coordination sur le Web communautaire, les usages du livre numérique, du téléphone mobile, ainsi que sur les identités numériques portables. Boullier Dominique et Crepel Maxime (2014), Velib and data, a new way of inhabiting the city, in Urbe Brazilian Journal of Urban Management, vol. 6, n° 1, pp. 47-69. Boullier Dominique et Crepel Maxime (2013), Biographie d’une photo numérique et pouvoir des tags : classer, circuler, in Anthropologie des connaissances, vol. 7, n° 4, pp. 785-813. Crepel Maxime (2013), Conception et usage des systèmes de tagging : du récit despratiques aux traces observables sur le Web, in Barats C. (dir.), Manuel d’analyse du web en Sciences Humaines et Sociales, Paris, Armand Colin, 264 p. Adresse électronique : maxime.crepel@sciencespo.fr.

Dominique Boullier

Médialab, Centre d’études européennes – IEP de Paris
Dominique Boullier est Professeur des Universités en Sociologie à Sciences Po Paris. Membre du médialab et du CEE. Ses travaux portent sur la sociologie du numérique depuis 1982 (politique des architectures techniques, technologies cognitives, sociologie de l’innovation, identités numériques, ville numérique, lecture numérique). Boullier Dominique (2014), Habitele : mobile technologies reshaping urban Life, in Urbe Brazilian Journal of Urban Management, vol. 6, n° 1, pp. 13-16. Boullier Dominique et Crepel Maxime (2013), Biographie d’une photo numérique et pouvoir des tags : classer/circuler, in Revue d’Anthropologie des Connaissances, vol. 7, n° 4, pp. 785-813. Boullier Dominique et Crepel Maxime (2014), Velib and data, a new way of inhabiting the city, in Urbe Brazilian Journal of Urban Management, vol. 6, n° 1, pp. 47-69. Adresse électronique : dominique.boullier@sciences-po.fr.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page