Navigation – Plan du site
Regards sur l’innovation. Les médiations des patrimoines vers la culture numérique ? (2)

Documentarisation participative et médiation du patrimoine scientifique numérisé. Le cas des herbiers

Crowdsourced transcription and the mediation of scientific heritage. The case of herbaria
Lisa Chupin
p. 33-50

Résumés

Nous étudions les enjeux de la documentarisation participative d’herbiers numérisés pour la médiation du patrimoine scientifique. Il s’agit de questionner l’opérativité sociale et symbolique exercée par un dispositif régi par l’objectif de co-construction d’une médiation documentaire adéquate aux objectifs scientifiques de l’exploitation des collections. Nous montrons qu’au-delà de son efficacité documentaire, la plateforme donne lieu à une forme socialisée de médiation des savoirs concernant les collections, et que la participation à la documentarisation des images suscite l’intérêt pour les spécimens en facilitant leur mise en relation avec les territoires et les acteurs à l’origine de leur production.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. La documentarisation participative à la croisée de différentes formes de médiation du patrimoine
1.1. Les convergences entre médiations documentaire et culturelle
1.2. De l’efficacité documentaire à l’opérativité sociale et symbolique de la documentarisation participative
1.3. Documentarisation participative et nouvelles formes de médiation scientifique
2. Étudier les médiations à l’œuvre dans un dispositif de documentarisation participative
2.1. Les spécificités documentaires des herbiers
2.2. Sélection du corpus et recueil des données
2.3. Analyse du corpus
3. Du défi documentaire à la découverte des collections : des médiations reconfigurées
3.1. Une participation cadrée par les normes documentaires institutionnelles
3.2. Une médiation des savoirs documentaires botaniques communautaire
3.3. La découverte des collections médiatisées par les étiquettes : entre cadrage scientifique et subjectivité

Aperçu du début du texte

La numérisation du patrimoine brouille les frontières entre les dispositifs documentaires utilisés dans une démarche de conservation et ceux qui sont destinés à intéresser un public avec une intention de médiation (Després-Lonnet, 2014). Il existe un risque de minimiser le travail de communication nécessaire à favoriser l’appropriation par différents publics de documents devenus accessibles à tous sur internet mais destinés initialement à des publics et usages spécifiques : on le voit dans l’analyse proposée par Marie Després-Lonnet (2000) de la conception d’une interface de consultation visant à permettre l’appropriation par un public non spécialiste de fonds d’images réunis par des historiens, qui constitue selon elle un projet de « vulgarisation scientifique ». Surmonter ce risque suppose d’envisager de nouvelles formes de médiation du patrimoine, autour de la recherche de convergences et de complémentarités entre dispositifs et actions de médiation issues de différentes traditio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lisa Chupin, « Documentarisation participative et médiation du patrimoine scientifique numérisé. Le cas des herbiers », Études de communication, 46 | 2016, 33-50.

Référence électronique

Lisa Chupin, « Documentarisation participative et médiation du patrimoine scientifique numérisé. Le cas des herbiers », Études de communication [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://edc.revues.org/6499 ; DOI : 10.4000/edc.6499

Haut de page

Auteur

Lisa Chupin

Laboratoire Dicen-IDF EA7339, Conservatoire National des Arts et Métiers
lisa.chupin@cnam.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page