Navigation – Plan du site
Regards sur l’innovation. Les médiations des patrimoines vers la culture numérique ? (2)

Les ajustements des professionnels de la médiation au musée face aux enjeux de la culture numérique

The Adjusted Role of the Museum Mediator Faced with the Challenges of Digital Culture
Éva Sandri
p. 71-86

Résumés

Cet article vise à observer les ajustements du métier de médiateur au musée face au développement de dispositifs de médiation numérique. Nous interrogeons plus précisément le rôle des médiateurs dans deux musées d’ethnographie intégrant des technologies numériques et étant amenés à concevoir ou à adapter des dispositifs de médiation. Cette enquête révèle la plasticité des métiers de la médiation culturelle ainsi que des logiques d’opposition, d’accommodation et d’inventivité des médiateurs qui tentent d’adapter les dispositifs technologiques qui ne correspondent pas à leur conception de la médiation.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. La notion d’ajustement pour aborder les relations des professionnels de la médiation aux technologiques numériques
2. L’exercice d’un jugement face à la réquisition numérique
2.1. Ni technolophiles…
2.2. Ni technophobes
3. La réflexivité : une ressource pour la négociation et l’adaptation
3.1. L’ajustement par actualisation des dispositifs
I-Montréal – Le collectionneur : une logique d’invention
Golden Square Mile : entre accommodation et détournement
3.2. L’ajustement lors de l’acquisition de dispositifs
Les ajustements du musée par rapport aux prestataires
Les ajustements entre les différentes équipes du musée
L’auto-ajustement des médiateurs

Aperçu du début du texte

Dans un contexte marqué par une injonction à l’utilisation des dispositifs numériques dans le domaine culturel (Jeanneret, 2007 et 2014 ; Labelle, 2007), nous interrogeons dans cet article les logiques d’ajustement de professionnels de la médiation dans deux musées d’ethnographie donnant à voir des façons de concevoir et d’adapter des outils numériques dans les activités de médiation. Nous cherchons à comprendre dans quelle mesure ils sont à l’origine de ces transitions en questionnant leur degré d’autonomie. Disposent-ils d’espace pour porter un regard critique sur la façon dont se mettent en place les dispositifs numériques ? Quel degré de liberté et d’expertise ont-ils lors du choix des dispositifs ? À ce titre, la notion d’ajustement permet d’appréhender ce qui se passe en termes non pas de changement professionnel mais de repositionnement, ce qui évite de se focaliser exclusivement sur les éléments qui évoluent. Dans ce contexte, les modèles qui perdurent et résistent doivent ê...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éva Sandri, « Les ajustements des professionnels de la médiation au musée face aux enjeux de la culture numérique », Études de communication, 46 | 2016, 71-86.

Référence électronique

Éva Sandri, « Les ajustements des professionnels de la médiation au musée face aux enjeux de la culture numérique », Études de communication [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 24 avril 2017. URL : http://edc.revues.org/6557 ; DOI : 10.4000/edc.6557

Haut de page

Auteur

Éva Sandri

Université d’Avignon, Centre Norbert Élias, Équipe Culture et Communication
eva.sandri@univ-montp3.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page