Navigation – Plan du site
Rapports sociaux et hégémonie. Conflictualités dans les espaces publics (2)

« Théorie du genre », #theoriedugenre : stratégies discursives pour soustraire la « différence des sexes » des objets de débat

From “Gender Theory” to #gendertheory: Excluding “Sexual Difference” from Public Debate
Virginie Julliard
p. 111-136

Résumés

Cet article étudie la (re)production de la « différence des sexes » et des rapports de pouvoir qui la naturalisent à travers l’analyse des processus de médiatisation de l’opposition au concept de genre dans Twitter. Comment l’appareillage de la circulation, de l’indexation et de l’intersémioticité des textes influe-t-il sur les tentatives de neutralisation des termes du lexique féministe ? Pour répondre à cette question, j’analyse une base de 16 741 tweets publiés entre le 5 octobre 2014 et le 21 janvier 2016 et comprenant l’une des déclinaisons du syntagme « théorie du genre ».

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. « Théorie du genre » et « différence des sexes » : luttes définitionnelles
2. Mise en cohérence de l’opposition au genre sur Twitter
3. Stratégie de naturalisation de la « différence des sexes » sur Twitter
4. Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis l’adoption du Pacs et de la parité, à la fin des années 1990, plusieurs controverses se caractérisent par la mise en discussion de conceptions diverses de la « différence des sexes » et de leurs usages démocratiques (Cervulle et Julliard, 2013). C’est également le cas de la controverse relative au genre, qui se saisit, explicitement et de manière inédite, de cet outil conceptuel qui permet aux sciences humaines et sociales d’étudier la production de cette différence, ainsi que du sexe. Cette controverse naît de l’anxiété de voir se dissoudre la « différence des sexes ». L’offensive contre le genre est d’abord menée par l’Église catholique, qui élabore une stratégie discursive visant à disqualifier le genre en tant qu’il met en péril les « différences structurantes » de la société (parmi lesquelles, la « différence des sexes » et « la différence sexuelle ») (Église catholique et Conseil Pontifical pour la Famille [CPF], 2005). L’usage du syntagme « théorie du genre » en rend c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Virginie Julliard, « « Théorie du genre », #theoriedugenre : stratégies discursives pour soustraire la « différence des sexes » des objets de débat », Études de communication, 48 | 2017, 111-136.

Référence électronique

Virginie Julliard, « « Théorie du genre », #theoriedugenre : stratégies discursives pour soustraire la « différence des sexes » des objets de débat », Études de communication [En ligne], 48 | 2017, mis en ligne le 01 juin 2017, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://edc.revues.org/6811 ; DOI : 10.4000/edc.6811

Haut de page

Auteur

Virginie Julliard

UTC – Université de technologie de Compiègne, Laboratoire Costech – EA 2223 Connaissance Organisation et Systèmes TECHniques
virginie.julliard@utc.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page