Navigation – Plan du site

24 | 2001
L'interprétation : entre élucidation et création

Interpretation: Between Elucidation and Creation
Sous la direction de Patrice de la Broise et Joëlle Le Marec
Études de Communication 24 - Couverture
Informations sur cette image
Crédits : GÉRiiCO, CEGES, Université Charles-de-Gaulle Lille 3
ISBN 2-9514961-2-5

L’interprétation renvoie à deux logiques contradictoires a priori : la logique scientifique – celle du traitement des données, de l’herméneutique, de l’élucidation – qui s’effectue au service de la construction de connaissances, et celle de la création, de l’intervention sur le réel, au service de l’action.
Comment un historien des sciences peut-il envisager de les mettre en scène, sous formes théâtrale ou muséographique ? Comment un spécialiste des écrits peut-il aborder sa propre écriture ? Comment la recherche est-elle réinterprétée en situations d’enseignement ? ... Études de communication ne propose pas un catalogue des significations possibles de l’interprétation, mais sollicite des chercheurs-acteurs capables de faire émerger de leur point de vue réflexif les articulations entre élucidation et création.

Notes de la rédaction

Comité de lecture de ce numéro : Judith Barna, Stéphane Benassi, Patrice de la Broise, Olivier Chantraine, Yves Chevalier, Emilie Da-Lage-Py, Nathalie de Voghelaer, Bernard Delforce, Elisabeth Fichez, Michèle Gellereau, Thomas Lamarche, Jacques Noyer, Bruno Raoul, David Vandiedonck, Patrick Charaudeau, Axel Gryspeerdt, Yves Jeanneret, Soeren Kolstrup, Armand Mattelart, Bernard Miège, Pierre Moeglin, Jean Mouchon, Erik Neveu, Roger Odin, Michael Palmer, Jean-François Tétu, Thierry Watine, Uli Windisch, Yves Winkin.