Navigation – Plan du site

Présentation

Études de communication est une revue scientifique internationale francophone à comité de lecture (peer-reviewed journal) en sciences de l’information et de la communication. Elle fonctionne sur la base d’une évaluation en « double aveugle » (double-blind reviewing process) de toutes les propositions d’articles reçues.

La revue est diffusée en versions papier et électronique. Elle accueille des travaux inscrits dans différents domaines, notamment : l’analyse des médias, la médiation culturelle, la médiation et de médiatisation des savoirs, les industries culturelles, les industries de la formation et de l’information, la communication audiovisuelle, la communication organisationnelle, les processus d’innovation, l’information scientifique et technique, l’organisation des connaissances, l’analyse des dispositifs techniques dans l’accès à l’information et le traitement des connaissances, les métamorphoses du document, l’analyse des usages et des pratiques informationnelles.

Chaque numéro propose trois rubriques : un dossier thématique, une rubrique Varias qui accueille des articles « hors thématique » et une rubrique Lectures consacrée à des recensions d’ouvrages et notes de lecture.

Les deux derniers numéros de la revue sont accessibles sur la plate forme Cairn.

La politique de la revue en matière de dépôt des articles est consultable sur le site Héloïse.

Contact : edc[at]univ-lille3.fr

Dernier numéro en ligne
48 | 2017
Rapports sociaux et hégémonie. Conflictualités dans les espaces publics (2)

Social Relations and Hegemonic Discourses: Conflicts in the Public Sphere (2)
Sous la direction de Marion Dalibert, Aurélia Lamy et Nelly Quemener

Interroger les conflictualités des discours dans les espaces publics implique de prendre en compte la problématique des rapports sociaux, notamment de genre, de classe et de race. Face à des discours, idéologies et représentations hégémoniques, émergent d’autres discours, idéologies et représentations qui apparaissent comme dissonants, alternatifs et/ou oppositionnels et qui sont souvent portés par des minorités associées à des micro-espaces publics. Les articles proposés dans ce numéro rendront ainsi compte des rapports de pouvoir et de la conflictualité entre groupes sociaux qui président à la définition des problèmes publics et des termes de débats spécifiques (théorie du genre, mariage pour tous, port du voile à l’école...).

Notes de la rédaction

Comité de lecture du numéro 48 (dossier) : France Aubin (CRICIS, UQAM, Canada), Julia Bonaccorsi (ELICO, Université Lyon 2), Dominique Cardon (Orange Labs France Telecom), Peter Dahlgren (Université de Lund, Suède), Cégolène Frisque (CRAPE, Université de Nantes), Isabelle Garcin-Marrou (ELICO, Sciences Po Lyon), Éric George (CRICIS, UQAM, Canada), Thomas Heller (GERiiCO, Université de Lille), Marc Lits (IL&C, Université catholique de Louvain, Belgique), Sandy Montañola (CRAPE, Université de Rennes 1), Jacques Noyer (GERiiCO, Université de Lille), Isabelle Pailliart (GRESEC, Université Stendhal, Grenoble), Bruno Raoul (GERiiCO, Université de Lille), Aurélie Tavernier (CEMTI, Université Paris 8), Cédric Terzi (Cems/EHESS et Université Lille 3), Hans-Jörg Trenz (ARENA, Université de Copenhague, Danemark), Olivier Voirol (LACCUS, Université de Lausanne, Suisse)

Comité de lecture du numéro 48 (varias) : Gersende Blanchard (GERiiCO, Université de Lille), Marion Dalibert (GERiiCO, Université de Lille), Jean-Claude Domenget (ELLIAD, Université de Franche-Comté), Laurence Favier (GERiiCO, Université de Lille), Clémentine Hugo-Gential (CIMEOS, Université de Bourgogne), Suzan Kovacs (GERiiCO, Université de Lille), Mariannig Le Béchec (CEREGE, Université de Poitiers), Pierre Lefebure (IRISSO LCP, Université Paris 13), Yolande Maury (GERiiCO, Université de Lille), Béatrice Micheau (GERiiCO, Université de Lille), Pierre Moeglin (Labsic, Université Paris 13), Jacques Noyer (GERiiCO, Université de Lille), Hélène Romeyer (ELLIAD, Université de Franche-Comté), Nelly Quemener (CIM, Université Paris 3), Bruno Raoul (GERiiCO, Université de Lille), Alexandra Saemmer (CEMTI, université Paris 8), Sarah Sepulchre (École de Communication, Université catholique de Louvain), Élodie Sevin (GERiiCO, Université de Lille)