Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Paul Rasse : Les musées à la lumière de l’espace public - Histoire, évolution, enjeux. aux Editions L’Harmattan, collection Logiques sociales (1999)

Michèle Gellereau
p. 157-158

Texte intégral

1Constatant l’engouement actuel des collectivités et du public pour les musées, l’auteur replace cette intitution dans une perspective construite à partir des travaux successifs d’Habermas sur l’espace public. Cette perspective, largement débattue déjà dans notre revue et dans le champ de la communication, est ici appliquée à un domaine, celui des musées, considérés comme « l’institution culturelle caractéristique de cette fin de siècle, où s’inventent de nouveaux rapports à la culture ». Le lecteur trouvera donc ici une nouvelle pierre apportée aux travaux sur les rapports entre espace public et espace muséal. Selon l’auteur « le concept d’espace public ne conduit pas seulement à porter un regard critique sur la société contemporaine, mais devrait permettre de repérer et d’analyser des espaces culturels originaux du point de vue de la communication ». La dynamique qui anime tout l’ouvrage est donc d’examiner le rôle social et communicationnel joué par les musées, de la conception idéologique qui les fait naître, au sens qu’il peut avoir pour le public. L’ouvrage propose dans un premier temps un parcours historique dévoilant à quel point les musées ont pu s’attacher à l’institutionnalisation et la classification des oeuvres en fonction de la culture dominante des élites. Avec une grande précision, et en traitant des différents types de musées (Beaux-Arts, Musées des Sciences et des techniques, musées de société), l’auteur commente leur rôle dans la domination culturelle de la noblesse et de la bourgeoisie.Il apprécie ensuite une évolution vers la réhabilitation des publics, l’introduction des cultures populaires, l’intérêt ethnologique pour les traditions, à travers des expériences plus ou moins réussies d’ailleurs. A partir d’un mouvement d’expression populaire et d’une volonté de démocratisation, les rapports des musées à la culture et au patrimoine se sont transformés en même temps que leur conception du public. Un chapitre est consacré à la muséologie des sciences, au rôle possible des nouvelles technologies dans une conception participative de la médiation des musées de société ; les collections jadis sacralisées au sein d’un palais-temple qui stérilisait toute discussion pourraient être désormais utilisées pour animer le débat scientifique avec le public, faire naître d’autres formes esthétiques.

2Un des aspects stimulants de la lecture est d’être incité à réfléchir au développement de l’espace muséal, que l’auteur envisage comme lieu de discussion, non neutre, qui engage un rapport au savoir délibératif. On peut toutefois discuter le point de vue selon lequel « le débat engagé dans le champ muséal » a propension « à contaminer l’ensemble du champ culturel » en se demandant si ce n’est pas le débat de fond actuellement engagé dans le champ de la culture, des médias et des nouvelles technologies sur la place des publics et le sens des médiations qui trouve dans le champ muséal un écho particulièrement fort.

3La richesse des données concrètes et des textes convoqués, la cohérence et la variété des questions abordées ainsi qu’une très grande clarté font de cet ouvrage un texte de référence pour toute personne qui s’intéresse aux musées bien sûr mais aussi beaucoup plus largement aux politiques culturelles et touristiques, au débat public et au développement des espaces publics autonomes dans un monde dominé par les médias de masse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michèle Gellereau, « Paul Rasse : Les musées à la lumière de l’espace public - Histoire, évolution, enjeux. aux Editions L’Harmattan, collection Logiques sociales (1999) », Études de communication, 22 | 1999, 157-158.

Référence électronique

Michèle Gellereau, « Paul Rasse : Les musées à la lumière de l’espace public - Histoire, évolution, enjeux. aux Editions L’Harmattan, collection Logiques sociales (1999) », Études de communication [En ligne], 22 | 1999, mis en ligne le 23 mai 2011, consulté le 29 mars 2017. URL : http://edc.revues.org/2357

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page