Navigation – Plan du site
Dossier : Formation et espaces d'innovation

Fiche - projet « Espace-Métiers du Littoral »

Jean-Pierre Grémès
p. 97-99

Texte intégral

Identification :

1Association Espace-Métiers du Littoral : 1001 bd du Kent, 62901 Coquelles cedex.

Origine du projet :

2Cette initiative, prise en1994, correspond à une volonté d’essaimage de la Cité des Métiers située à la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette à Paris ; Celle-ci fonctionnant depuis déjà 3 ans, l’idée d’une copie « non-conforme » est née au sein d’un groupe de partenaires réunis pour l’occasion sous la forme d’un comité de pilotage comprenant : le sous-préfet de Calais, le directeur-adjoint du travail, les différents services publics concernés (ANPE, AFPA, CIO, Mission Locale, Université du Littoral, GRETA..) associés à Eurotunnel et Espace-Expansion, avec la participation du directeur de la Cité des Métiers de la Villette.

3Le principe essentiel réside dans la nécessité de rassembler simultanément, en un lieu unique, l’éventail des possibilités d’informations concernant l’emploi, la formation, l’orientation scolaire et professionnelle, l’entreprise et ses métiers. L’espace ainsi créé, ouvert à tous publics, présente l’avantage complémentaire d’offrir une gamme étendue de ressources multimédia provenant des différents partenaires associés à l’opération, enrichie de produits originaux développés en fonction des besoins recensés.

Financement :

4Le financement du projet est en cours de négociation auprès des différents partenaires précités (Etat, collectivités territoriales, services publics, organismes consulaires, Eurotunnel, Espace-Expansion,...) regroupés au sein de l’association Espace-Métiers du Littoral créée en 1996 pour l’occasion, convertible en un GIP (groupement d’intérêt public) dès l’obtention des fonds.

5De plus, diverses actions sont menées pour solliciter des financements communautaires et nationaux dans le cadre des programmes correspondants à nos objectifs : approche transfontalière, multilinguisme, promotion des NTI...

6Le coût total estimé s’élève à 7 MF d’investissement et à 2,5 MF de fonctionnement.

Contenu de l’offre :

7A l’image de la Cité des métiers originaire, toutes les ressources proposées sont étudiées, testées, diversifiées afin de couvrir au mieux les différents besoins des utilisateurs compte-tenu de leurs origines, leurs attentes, leurs niveaux....

8La volonté affichée d’optimiser la reconnaissance sociale de cet espace se traduit par un nombre important de choix offerts dans les supports et les services proposés. De l’accueil à la bibliothèque spécialisée (2500 ouvrages), en passant par 20 postes multimédia, 10 minitels, 4 conseillers dédiés aux pôles concernés (emploi, formation, orientation, entreprises/métiers),... tout est fait pour faciliter l’accès à l’information tout en conservant l’idée de rendre autonomes les utilisateurs les plus « dépendants ».

9L’approche heuristique est privilégiée et l’ergonomie des supports est adaptée aux différents modes d’utilisation.

Mise en œuvre :

10Le projet dans sa forme actuelle demande encore un effort non négligeable en ce qui concerne le montage financier, principalement lié a une adhésion politique univoque, qui reste à obtenir. La logique de projet est maintenue dans sa configuration actuelle afin de mener à bien les étapes suivantes : finalisation du cahier des charges, validation du dossier final, obtention des fonds, passage de commandes, recrutement, structuration du partenariat....

11La couverture médiatique ayant déjà fait l’objet d’une campagne de presse et d’un colloque de préfiguration au cours du premier semestre 96, il reste à définir la méthode la plus adaptée pour compléter les besoins en informations des différents publics et partenaires visés.

Evaluation et développements :

12Le projet sera soumis à des validations successives, ce qui permettra la mise en œuvre de techniques variées d’évaluations et de corrections progressives, selon les résultats obtenus à partir de sondages, d’audits, de tests, d’analyses de performances, de traitement d’anomalies, de suggestions reçues...

13Le développement de l’espace préexiste dans sa configuration de base, prévue dès l’origine pour une mise en réseau européen, et l’adhésion à un label ‘cité des métiers’ en cours de mise au point à compter du prochain colloque de la Villette en octobre 96.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Grémès, « Fiche - projet « Espace-Métiers du Littoral » », Études de communication, 19 | 1996, 97-99.

Référence électronique

Jean-Pierre Grémès, « Fiche - projet « Espace-Métiers du Littoral » », Études de communication [En ligne], 19 | 1996, mis en ligne le 20 juin 2011, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://edc.revues.org/2417 ; DOI : 10.4000/edc.2417

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Grémès

Jean-Pierre Grémès, Association « Espace-Métiers du Littoral »

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page