Navigation – Plan du site
Dossier : Images de territoires et « travail territorial » des médias

La ville durable imaginée : formes et modalités de la communication d’un projet de société

The imagined sustainable city : shapes and terms of the communication on a new vision of society
Anne Gagnebien et Hélène Bailleul
p. 115-130

Résumés

La production de l’imaginaire de la ville durable est abordée dans cet article du point de vue de ses finalités, des acteurs qui en sont à l’origine et des dispositifs médiatiques qu’elle engendre. Cet imaginaire, portant l’ambition d’un nouveau projet de société, est généralement communiqué sous la forme de discours de sensibilisation et de discours d’action portés par les médias territoriaux. L’analyse de différents matériaux produits dans ce champ (études d’opinion, images des projets, expositions) montre toutes les limites d’une communication dissuasive-persuasive qui cherche à imposer un changement de comportement aux individus.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Un imaginaire polymorphe pour une médiation éminemment politique
La ville durable à travers ses instruments de communication
Finalités de la communication territoriale : entre impératif démocratique et effets rhétoriques
Ville durable et comportements : les études d’opinion, un processus normatif et médiatique d’écologisation en marche
La ville en questions
Un hiatus entre opinions et attitudes
Les images des projets et la figuration du changement sociétal
Projets urbains et iconographie de la ville durable
Les expositions de l’architecture post-Kyoto : un point de vue sur la réception des images par le public
Conclusion

Aperçu du début du texte

La production de l’imaginaire de la ville durable (désormais VD), considérée comme un imaginaire urbain innovant – dans le sens où il donne lieu à des dispositifs spécifiques – et récent – dans le sens où il répond à une question de société contemporaine – est abordée dans cet article du point de vue de ses mécanismes, des acteurs qui en sont à l’origine et des finalités qu’elle poursuit. Dans le contexte d’une crise potentielle à la fois urbaine, environnementale et sociétale, largement véhiculée par la thématique du changement climatique et de ses menaces sur les établissements humains, l’idée de la VD comme réponse à cet impératif est produite, construite et formulée, en accompagnement des actions des collectivités territoriales dans le domaine de l’aménagement urbain. Cette VD imaginée, projet de territoire et projet de société, constitue un palliatif à l’angoisse contemporaine, un horizon futur suscitant l’espoir, mais aussi un nouveau modèle de société, induisant de nombreux c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Gagnebien et Hélène Bailleul, « La ville durable imaginée : formes et modalités de la communication d’un projet de société », Études de communication, 37 | 2011, 115-130.

Référence électronique

Anne Gagnebien et Hélène Bailleul, « La ville durable imaginée : formes et modalités de la communication d’un projet de société », Études de communication [En ligne], 37 | 2011, mis en ligne le 01 décembre 2013, consulté le 01 novembre 2014. URL : http://edc.revues.org/3239

Haut de page

Auteurs

Anne Gagnebien

LabSic – Université Paris 13
Anne Gagnebien, LabSic, Université Paris 13. Anne Gagnebien est doctorante ATER. Sa recherche porte sur le développement durable, analysé comme une innovation communicationnelle, et sur la ville comme enjeu. Publications récentes : Gagnebien A. (2010), « Le retour à la ville », in Prisme à idées, n° 2, pp. 26-30 ; Gagnebien A. et Jalenques-Vigouroux B. (2011), « Mise en récit du développement durable : comment le musée élabore ses expositions », in Eidelman J. (sous la dir.), Musées et développement soutenable, Musées-Mondes, Paris, La Documentation Française. Adresse électronique : anne.gagnebien@gmail.com.

Hélène Bailleul

UMR ESO – Université Rennes 2
Hélène Bailleul, UMR ESO, Université de Rennes. Hélène Bailleul, maître de conférences en aménagement-urbanisme, travaille sur la communication des projets urbains et les effets des outils sur la réception des citoyens. Publication récente : Bailleul H. et Houillier-Guibert Ch. E. (2008), « Les limites des politiques de communication territoriale basées sur le visuel », in Studies in Communication Science, n° 8-1, pp. 259-280. Adresse électronique : helene.bailleul@gmail.com.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page