Navigation – Plan du site
Pratiques télévisuelles à l’ère du numérique

Du télé-spectateur au télé-visionneur. Les séries télévisées face aux mutations des consommations audiovisuelles

From TV watching to TV viewing : TV series and the transformation of audiovisual consumption
Lucien Perticoz et Catherine Dessinges
p. 115-130

Résumés

La consommation de séries télévisées n’a fait que progresser et gagner en légitimité au cours des dernières années. Cette tendance s’inscrit à la fois dans une évolution des pratiques audiovisuelles en régime numérique et une reconfiguration des rapports entre acteurs/nouveaux acteurs de la filière, voire participe de l’émergence de nouvelles formes de création. Alors que les acteurs historiques de la diffusion/production de séries sont de plus en plus concurrencés par ceux du web, tel Netflix, cette contribution propose un outil conceptuel en mesure de « cerner » les modes de visionnage de ces contenus et ainsi favoriser la compréhension des mutations socio-économiques dont ils sont partie prenante.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

La figure idéaltypique du télé-spectateur
Trois axes structurants des pratiques de consommation audiovisuelle
Axe de l’autonomie de visionnage
Axe des interfaces connectées
Axe de la participation
Proposition de modélisation et perspectives de recherches

Aperçu du début du texte

Avec la collaboration des membres du collectif SETVEN

Bruno Cailler (Nice Sophia-Antipolis I3M), Céline Masoni-Lacroix (Nice Sophia-Antipolis I3M), Hélène Romeyer (Rennes 1, MARGE), Jean-Pierre Esquenazi (Lyon 3, MARGE), Fabien Boully (Paris Ouest Nanterre la Défense, HAR), Marida Di Crosta (Lyon 3, MARGE), Vladimir Lifschutz (Lyon 3, MARGE)

La présente contribution s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche en cours visant une meilleure compréhension des modes de consommation des séries télévisées à l’ère du numérique, de la multiplication de l’offre de contenus et de celle des écrans. Il s’agit d’appréhender dans un même cadre d’analyse les mutations des pratiques de visionnage des séries télévisées, celles de leurs modes de production/diffusion/valorisation (i.e. celles des modèles et nouveaux modèles économiques à l’œuvre) et enfin celles des formes de création de contenus audiovisuels sériels. Pour la compréhension de cette pratique culturelle dénommée « sériephilie », un t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lucien Perticoz et Catherine Dessinges, « Du télé-spectateur au télé-visionneur. Les séries télévisées face aux mutations des consommations audiovisuelles », Études de communication, 44 | 2015, 115-130.

Référence électronique

Lucien Perticoz et Catherine Dessinges, « Du télé-spectateur au télé-visionneur. Les séries télévisées face aux mutations des consommations audiovisuelles », Études de communication [En ligne], 44 | 2015, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 25 avril 2017. URL : http://edc.revues.org/6309 ; DOI : 10.4000/edc.6309

Haut de page

Auteurs

Lucien Perticoz

Laboratoire MARGE – Université Lyon 3
Lucien Perticoz est chercheur en sciences de l’information et de la communication, membre de l’équipe MARGE à l’université Jean Moulin Lyon 3. Ses travaux portent notamment sur les articulations entre évolutions des pratiques culturelles médiatiques et mutations des industries culturelles. Adresse électronique : lucien.perticoz@univ-lyon3.fr.

Catherine Dessinges

Laboratoire MARGE – Université Lyon 3
Catherine Dessinges est chercheur en sciences de l’information et de la communication, membre de l’équipe MARGE à l’université Jean Moulin Lyon 3. Ses travaux portent notamment sur l’analyse des discours médiatiques et sur l’étude des publics de séries télévisées. Adresse électronique : catherine.dessinges@univ-lyon3.fr.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page